Sécurité sociale - Mise en place des organes de la CAMU

Mise en place des organes de la CAMU

Depuis l’année dernière, les équipes de la CAMU procèdent à l’enrôlement biométrique des employés du secteur privé. Suite à la désignation des membres du Conseil d’administration de la Caisse d’Assurance Maladie Universelle (CAMU) par décret présidentiel le 3 avril 2024, quatre décrets ont été promulgués le 24 mars 2024 pour mettre en application les lois n°19-2023 du 17 mai 2023, créant la Caisse d’Assurance Maladie Universelle, et la loi n°37-2014 du 27 juin 2014, instituant le régime d’assurance maladie universelle.

Ces textes définissent les modalités pratiques pour garantir l’effectivité de la protection universelle maladie. Ils précisent les conditions de reversement des cotisations sociales à la Caisse d’Assurance Maladie Universelle, les procédures d’affiliation et d’immatriculation des assurés sociaux au régime d’assurance maladie universelle, ainsi que les taux et montants de cotisation pour chaque catégorie d’assurés. De plus, ils établissent les conditions d’ouverture, de maintien, de liquidation, de suspension et de fermeture des droits aux prestations du régime d’assurance maladie universelle.

Désormais, toute personne physique de nationalité congolaise résidant au Congo est tenue de souscrire au régime d’assurance maladie universelle. De même, tous les employeurs doivent immatriculer leur entreprise ou leur établissement auprès de cette caisse. Ce régime est également accessible aux étrangers résidant légalement au Congo.

Les cotisations à la Caisse d’Assurance Maladie Universelle doivent être versées par virement bancaire automatique, chèque ou transfert électronique. En cas de retard, une pénalité de 3% du montant dû sera appliquée. Chaque assuré reçoit un numéro matricule et une carte d’adhérent, leur donnant droit aux prestations prévues.

Les taux et montants de cotisation varient selon les catégories d’assurés : les employeurs publics et privés (4,55% de la masse salariale brute) ; les employés publics et privés (2,27% du salaire brut) ; les titulaires de pension (2,27% des pensions vieillesse et/ou d’invalidité) ; les étudiants (forfait annuel de 11.764 frs CFA) ; personnes vulnérables (forfait annuel de 3.529 frs CFA).

La mise en œuvre efficace de la Caisse d’Assurance Maladie Universelle (CAMU) au Congo nécessite une maîtrise approfondie des enjeux d’organisation et de financement d’un système d’assurance maladie pour garantir le succès de ce projet ambitieux.

  • Transport – Transit : 4 femmes dirigeante
  • Assurance & Services Financiers (ASF) : 2 femmes dirigeantes
  • Commerce : 2 femmes dirigeantes
  • Agriculture, Élevage et Pêche : 1 femme dirigeante
  • Aval Pétrolier : 2 femmes dirigeantes
  • Bâtiment & Travaux Publics : 1 femme dirigeante
  • Hôtellerie-Restauration-Traiteur : 1 femme dirigeante
  • Parapétrolier : 1 femme dirigeante

Bien que ce chiffre demeure relativement faible, cette tendance reflète une progression encourageante vers une plus grande diversité et égalité des genres dans le paysage professionnel, soulignant ainsi un changement significatif dans cette dynamique.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Défilement vers le haut

ADHÉRER

Vous souhaitez obtenir des renseignements sur ladhésion à Unicongo ?

Remplissez ce rapide formulaire afin que nous puissions vous recontacter.

NOUS CONTACTER